lundi 6 février 2006

On ne sait jamais, ça peut servir...

        C'est à cause de cette réflexion que l'on se retrouve à la tête d'une riche collection de chutes de papier, de morceaux de carton de différentes épaisseur, de bouts de tissus, de rubans,...qui envahit boîtes, tiroirs, armoires...
Jusqu'au jour où, triomphalement, on ressort le trésor si longtemps enfoui, juste le petit rien qu'il nous fallait. Et l'on se félicite de ne pas l'avoir jeté lors du dernier tri sélectif.

        Depuis quelques temps, j'ai étendu ma collection aux feuilles de papier de soie de couleurs qui servent à protéger les objets fragiles ou à présenter joliment les cadeaux.

        Voici comment j'ai recyclé certaines d'entre elles:

ladakh2

        Elles ont servi à recouvrir les biseaux de cet encadrement

d_tail_ladakh2

        Le côté froissé résultant d'une première utilisation n'a rien de gênant, bien au contraire car il apporte du relief et permet de masquer les éventuelles imperfections de la découpe du biseau.

c_t__ladakh

        Me débarrasser de fragments d'émaux de Briare s'avérant un crêve-coeur, j'en ai décoré un petit cadre en bois vendu par lot de 3 à 1,50€ chez Ikéa:

cadres_chutes2

        J'espère vous avoir convaincus, si jamais il en était besoin...



Commentaires sur On ne sait jamais, ça peut servir...

Nouveau commentaire

Retrouvez-moi sur Instagram

Instagram