Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
"Les petits bonheurs de Miss T"
5 novembre 2023

Escapade chez nos voisin(e)s belges #9

        A Anvers, il existe un quartier Art Nouveau, à l'est du centre-ville, qui mérite vraiment une visite. Chaque maison réserve une surprise. Il faut lever la tête pour remarquer tous les détails intéressants.

        "À Anvers, l'Art nouveau, qui se présente sous différentes formes, cohabite avec l'architecture néo-gothique, néo-renaissance ou éclectique. Malgré l'influence directe de l'architecture bruxelloise, notamment celle de Victor Horta et Gustave Strauven, l'Art nouveau anversois développe des particularités qui lui sont propres à partir d'une relecture de la Renaissance flamande comme spécificité nationale. Les architectes locaux utilisèrent indistinctement les styles historiques ou le nouveau langage, en fonction des typologies architecturales ou du goût des clients. Le caractère bourgeois du nouveau style s'explique par le grand nombre d'ouvrages d'architecture domestique ; aucun bâtiment public ne fut construit dans le style Art nouveau. Le nouveau style reste concentré dans les deux quartiers aménagés à l'extérieur de la citadelle du XVIe siècle, lors de l'expansion du XIXe siècle : dans le quartier sud, le 't Zuid et à l'est, dans le district de Zurenborg, également connu sous le nom de Cogels-Osylei, nom de l'artère principale. Ces deux territoires agricoles furent urbanisés dès 1880, après que la Mairie se fut engagée auprès de l'État belge à éloigner les fortifications militaires du centre historique et en raison de la construction des infrastructures ferroviaires. Deux sociétés immobilières de capital privé se chargèrent de l'aménagement urbain, de la construction des nouveaux édifices et du recrutement des architectes.

À Zurenborg, où se déplaça la plus grande partie de la classe bourgeoise, s'érige le complexe Art nouveau le plus important de la ville, configurant l'un des centres architecturaux les mieux conservés d'Europe. La diversité de styles déjà évoquée, l'asymétrie et l'irrégularité des profils architecturaux, la combinaison des espaces vides et des espaces pleins, la décoration variée et polychrome des façades, le contenu symbolique des ornements, des noms des maisons et des rues et les jardins confèrent un air particulier à ce district, traversé par six voies qui aboutissent sur la rue Cogels-Osylei. Les maisons les plus remarquables sont celles des architectes Joseph Bascourt, Jules Hofman, Jacques de Weerdt, Frans Smet-Verhas et Emiel van Averbeke, qui travaillèrent chaque édifice de façon indépendante. (source: www.artnouveau.eu/fr)

        C'est parti pour une longue balade architecturale dans le quartier résidentiel de Zurenborg:

0 2

0 3

0 4

0 5

0 6

0 8

0 7

0 9

0 10

0 11

0 12

0 13

0 14

0 15

0 16

0 17

0 18

0 19

0 20

0 22

0 21

0 23

0 24

0 25

0 26

0 28

0 27

        Un intrus:

0 29

        Ma villa préférée, en partie cachée par la végétation:

0 30

0 32

0 35

0 31

0 33

0 34

0 36

0 37

0 38

        Et non, nous ne sommes pas à Venise:

0 39

0 41

0 44

0 42

0 40

0 43

0 46

0 45

0 47

0 48

0 49

0 50

0 56

0 51

0 52

0 53

0 54

0 55

0 57

        Un fan de Napoléon au pays de Waterloo?

0 58

0 59

0 60

0 61

0 62

0 63

0 64

0 65

0 66

        De quoi avoir le tournis...

Commentaires
E
Quel spectacle tes photos ! Pas facile de tout cadrer. You're the best !
Répondre
S
Quelles richesses, merci beaucoup
Répondre
A
superbes facades, merci de la visite
Répondre
L
merci pour le reportage, ces maisons sont superbes, bon dimanche
Répondre
B
Voilà qui me plaît beaucoup, tu t'en doutes... <br /> <br /> Merci et bon Dimanche, Miss !
Répondre