lundi 18 avril 2022

AEF 2022, les expos #2

        Poursuite de la visite avec la broderie kantha utilisé comme moyen d'expression par le créateur Biswajit Mukherjee. Il élabore son dessin sur un calque. Le contour est ensuite percé à l'aiguille afin de pouvoir être reporté sur de la soie grâce à du charbon en poudre. Le créateur définit précisément la répartition des couleurs et des points de broderie. La réalisation est depuis des années confiée au même groupe de paysannes brodeuses:

0 1

0 2

0 3

0 4

0 5

0 6

0 7

0 8

0 9

0 10

0 11

0 13

0 12

0 14

0 15

0 16

       C'est en utilisant des chutes de tissu glanées, des perles et des paillettes chinées au grès des brocantes, des fils de soie et des perles filées au chalumeau…que Clémence Gueib crée tout un univers entomologique et nous propose un somptueux cabinet de curiosités:

0 20

0 21

0 19

0 23

0 24

0 25

0 26

0 27

0 28

0 29

0 30

0 31

0 32

0 33

0 38

        Coup de cœur pour Ysabelle de Maisonneuve, scénographe et plasticienne coloriste, qui aime suggérer la lumière, celle qui flotte même quand on ne la voit presque plus. Ces moments éphémères comme des passages d’un instant à l’autre sont aussi merveilleux que subtiles:

0 40

0 41

0 42

0 43

0 44

0 47

0 48

        "Elle utilise entre autre la technique de shibori, procédé de création de réserves effectuées au cours de la teinture qui permet de travailler le textile en trois dimensions. Lier un tissu est comme resserrer un instant, retenir une mémoire. Le relâchement des fils laisse entrevoir la circulation de la couleur dans la fibre. Un dialogue s’installe entre la matière et des gestes anciens comme une mémoire inscrite en nous, qui allie la tradition à la création contemporaine":

0 46

0 45

        Tomoko Kitaoka, artiste japonaise, a choisi le batik et l'indigo pour créer des tableaux qui invitent à la méditation:

0 50

0 51

0 52

         C'est en utilisant des perles de verre, de nacre ou de métal, des anciens francs, de minuscules boulons, des pièces de mécano… que Nadja Berruyer remplit les surfaces, recouvre les volumes, avec la répétition minutieuse du travail de la main. Son travail artistique s’inscrit au croisement du tableau, de la sculpture et de la broderie:

0 54

0 55

0 56

0 57

0 58

0 59

        A suivre...



Commentaires sur AEF 2022, les expos #2

  • Ouaaahhh que de merveilles....ouiiii que c'est beau...tout en art....

    Posté par rachel, lundi 18 avril 2022 à 16:18 | | Répondre
  • J'adore, tout est magnifique !
    Belle semaine, bisous

    Posté par MissParker, mardi 19 avril 2022 à 10:45 | | Répondre
  • waouh c'est splendide merci pour cet instant de reve
    bonne journée bises

    Posté par badou28, mardi 19 avril 2022 à 11:04 | | Répondre
  • Je fais défiler les photos avec des "ouaaaaaaahhhhhh" dans les yeux ! Merci pour ces techniques et couleurs qui font du bien ! ❤

    Posté par Stéphanie, mardi 19 avril 2022 à 12:52 | | Répondre
  • Ce sont de véritables chefs d’œuvres, tout est superbe.
    Des approches différentes, tout est beau.

    Posté par France mc, mardi 19 avril 2022 à 13:57 | | Répondre
  • Quelle richesse dans toutes ces créations, merci à toi !!!

    Posté par flo, mardi 19 avril 2022 à 23:35 | | Répondre
  • Merci pour cette visite qui me rappelle beaucoup de bons moments

    Posté par Moulin des pres, samedi 7 mai 2022 à 10:17 | | Répondre
Nouveau commentaire

Retrouvez-moi sur Instagram

Instagram