jeudi 18 août 2016

Fashion Forward #4

        Les tendances se succèdent rapidement:

1940
La silhouette est massive : la carrure s’élargit, les jupes raccourcissent mais la taille reste très marquée. Les accessoires, chapeaux et turbans confectionnés à la maison, chaussures à semelles compensées, sacs en bandoulière – viennent renouveler une garde-robe restreinte par la pénurie des matières premières.

1950
L’élégance féminine, de nouveau très codifiée, est marquée par le triomphe de la robe de cocktail. La démocratisation des vacances fait naître un nouveau type de vêtement, le « sportswear ».

1960
La jeunesse issue du « Baby-boom » impose son image, ses goûts et son mode de vie : la mixité, le rock & roll, les loisirs et la vie en bandes. Les structures de production de la mode connaissent une profonde mutation. La haute-couture est concurrencée par les stylistes qui favorisent un rapide essor du prêt-à-porter. De l’ultra court au « maxi », la mode s’affole et connaît toutes les longueurs.

1970
À la faveur de la mode unisexe, le pantalon s’impose en toutes circonstances. « Pattes d’eph », taille basse, ou de coupe plus classique, il adopte – comme le reste de la garde-robe – des coloris vifs et des imprimés voyants. La mode masculine qui délaisse pour un temps son habituelle discrétion, se décline en couleurs et matières synthétiques.

1980
Sous le signe de l’excès, couturiers et créateurs surenchérissent dans la création de panoplies clinquantes. L’opulence des défilés spectacles et le culte du corps sont cependant remis en cause par l’arrivée sur scène des créateurs japonais qui imposent le noir et la déstructuration. Il n’existe plus alors une mode mais des looks.

1990
La spiritualité new age rejoint le culte de l’essentiel. Le minimalisme est le maître mot en matière de coupe et la recherche décorative se réfugie souvent dans les demi-tons et textures. Au-delà des formes, la création de mode est aussi affaire de concept, notamment chez les créateurs de l’école belge. Une vague de créateurs anglo-saxons contre la sobriété ambiante par des collections spectaculaires.


2000 - 2016
Les grands groupes du luxe se consolident et les maisons de couture ou de prêt-à-porter doivent souligner leurs codes identitaires et leurs marques. La logomania fait de l’accessoire griffé le véhicule idéal de la création. Le stylisme photographique des magazines diffracte les silhouettes des défilés en multiples sous-parties habilement associées. Le rôle de directeur artistique supplante d’ailleurs celui de créateur. La tendance vintage acquière une grande visibilité dans les cérémonies red carpet ; une nouvelle génération d’habilleurs et de chausseurs ressuscite la tradition de la parure.

        Ce qui donne un véritable tourbillon présenté dans la grande nef:

a

a1

a2

a3

a4

a7

a5

a8

a9

a10

A15

a13

a14

a16

a11

a17

a12

a18

a19

a20

a21

a22

a23

a25

a26

a27

a28

a29

a30

a31

a32

a32

a33

a34

a35

a36

a37

a38

a48

a47

a39

a42

a40

a41

a44

a45

a46

a50

a53

a51

a52

a54

a56

a43

a57

        On terminera demain...



Commentaires sur Fashion Forward #4

    merci c' est magnifique
    monique la bretonne

    Posté par monique la breto, jeudi 18 août 2016 à 08:36 | | Répondre
  • De bien belles tenues! On peut s'asseoir, passer une porte sans soucis désormais....
    Bon jeudi pluvieux mais rafraîchissant. Le soleil va bientôt revenir, paraît-il.

    Posté par brigitte, jeudi 18 août 2016 à 09:18 | | Répondre
  • Nos créateurs ont vraiment du talent !!!

    Merci Miss, bisettes et bon jeudi pour toi.

    Posté par flo, jeudi 18 août 2016 à 11:27 | | Répondre
  • Cc Miss ... la patte d'eph ... j'ai bien connu
    Bonne jourée, bisous

    Posté par MissParker, jeudi 18 août 2016 à 11:47 | | Répondre
  • et bin on arrive de plus en plus a notre epoque...difficile de reconnaitre les annees 70...et bin le futur ne m'attire pas....

    Posté par rachel, jeudi 18 août 2016 à 13:24 | | Répondre
  • voilà des costumes très originaux !!!! je suis pas sure qu'ils soient tous pratiques hihihi bisous bisous

    Posté par roudoudou, jeudi 18 août 2016 à 14:41 | | Répondre
  • Yes, bravo

    Posté par Marie-Hélène, jeudi 18 août 2016 à 19:26 | | Répondre
  • Magnifique ! On en prend plein les yeux ! J'imagine qu'en vrai ça doit être encore plus beau !

    Posté par Huloga, jeudi 18 août 2016 à 20:45 | | Répondre
  • Merci beaucoup pour toutes tes photos et voyage dans les temps de la mode . Ton reportage est vraiment très réussi.

    Posté par Elke, jeudi 18 août 2016 à 21:06 | | Répondre
Nouveau commentaire